Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Signe religieux

Au titre de l'interdiction des signes religieux distinctifs dans les écoles publiques françaises, on pourrait interdire les têtes de mort imprimées sur les vêtements et divers objets, emblème apprécié par de nombreux collégiens.

La mort est en effet au centre des religions les plus fanatiques ; le symbolisme de la tête de mort est, de surcroît, proche de la croix, instrument de torture romain.

Ainsi, parmi les terroristes ou les soldats des armées régulières, bien qu'ils se réclament tantôt de l'anarchie, tantôt du prophète Mahomet, tantôt de Jésus-Christ, tantôt de la swastika ou du communisme, la Mort, divinisée, est la véritable perspective.

Il faut remarquer encore que l'amour chrétien, véritable défi à la mort selon Jésus-Christ et les apôtres, fait du christianisme une religion sans rituels. A l'inverse, les cultes fanatiques centrés sur la mort sont plein de rituels, confinant à la maniaquerie.

Écrire un commentaire

Optionnel