Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cupidon

  • Printemps des antipoètes

    Comme la poésie est un divertissement de sénateur romain, les poètes se divisent en myrmidons d'un côté, rétiaires de l'autre.

    Le rétiaire, qu'on appelle parfois "philosophe" pour honorer son caractère un peu guindé, est sous les ordres sacrés de Neptune. Le poète, lui, croit plutôt louer Cupidon, mais porte aussi la parole du Prince.