Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

populisme

  • Du Populisme

    Le comble du populisme est d'organiser des meetings politiques pour lutter contre le populisme.

    La culture démocratique moderne est essentiellement une culture populiste, c'est-à-dire destinée à la mobilisation des masses en cas de menace sur la propriété des élites. La culture démocratique populiste, en tant qu'arme de destination entre les mains des élites, s'efforcera donc autant que possible de censurer l'art populaire.

    La caractéristique du leader fachiste ou apparenté, est de ne jamais faire face à la critique, mais toujours à la foule.

    On n'écoutera pas un quelconque leader d'expression démocratique s'exprimer sur le populisme, tant qu'il n'aura pas trouvé auparavant une justification raisonnable à l'instrumentalisation des masses à l'aide de la culture démocratique, justification qui seule pourrait constituer un début de preuve que ce leader n'est pas un actionnaire cynique du populisme.

  • Paganisme

    On peut retracer brièvement l'histoire du néo-paganisme à travers celle du "Figaro", qui part du bouddhisme de Louis Pauwels, pour s'achever dans le "porno-chic" de "Madame Figaro". Il n'y a d'éloge flatteur pour l'élite, qui ne passe par le blâme du peuple.

    La bourgeoisie a inoculé sa connerie au peuple en le proclamant souverain et lui souflant à l'oreille son principe d'ascension sociale. En inventant l'âme du peuple, l'élite républicaine a inventé du même coup le populisme et la guerre civile au nom des causes les plus obscures.

  • Définition

    Le "populisme", dont Le Pen a longtemps eu l'apanage médiatique, consiste à se foutre de la gueule du peuple et le mener en bateau. On ne peut donc mieux dire que le suffrage universel est populiste, surtout après l'engouement à l'échelle mondiale parfaitement spontané pour Barack Obama.