Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Christ anarchiste

Contrairement à ce qu'affirment les philosophes catholiques menteurs, il n'y a pas d'anthropologie chrétienne autrement que sous la forme d'une trahison de l'esprit et la lettre de l'Evangile ; le raisonnement anthropologique correspond en effet à ce que l'Evangile nomme "bâtir sur du sable".

On peut prendre l'architecture comme le raisonnement anthropologique-type. L'architecture ou la géométrie constitue l'essentiel de la pensée païenne antichrétienne, dans la mesure où une géométrie intelligente et raisonnée (ce que n'est pas la géométrie algébrique moderne) est une "philosophie naturelle", c'est-à-dire un art supérieur à ce que l'homme moderne appelle "doctrine sociale", et qui a conduit à de nombreuses catastrophes humanitaires.

L'architecture catholique romaine trahit le plus visiblement le message évangélique. Les cathédrales gothiques, en particulier, ont toute l'apparence d'un culte rendu au diable.

Le plus gros écueil sur laquelle le mensonge de la philosophie catholique se heurte, c'est l'apôtre Paul ; c'est pourquoi le clergé romain mène une guerre secrète contre l'apôtre Paul afin de dissoudre son enseignement extrêmement peu compatible avec les thèses des élites judéo-chrétiennes. La démocratie-chrétienne ne peut s'en prendre directement à la figure du Christ - la ruse serait alors trop visible.

 

Commentaires

  • Vient de paraître :Traduction, notes et introduction Jean-Pierre Cléro
    NON PAS PAUL MAIS JÉSUS
    par Jeremy Bentham, apôtre de l'utilitarisme (1748-1832) (un de ceux qui "s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.")
    Paul semble faire l'unanimité contre lui.

  • La prose de Jean-Pierre Cléro est difficile à comprendre : les psychanalystes sont des prêtres allemands, qui impressionnent leurs disciples avec de très longues phrases ambiguës.
    La thèse de Jérémy. Bentham est que Paul a trahi le sens des évangiles et que la doctrine catholique repose sur cette trahison. Pourtant la doctrine romaine n'est pas paulinienne, elle se veut officiellement "thomiste", ce qui fait que très peu de catholiques romains la connaissent vraiment, car Thomas d'Aquin est aussi compliqué que Paul est clair et concis.

    L'Eglise romaine n'est pas paulinienne, car Paul rappelle l'abolition de la hiérarchie ecclésiastique par Jésus-Christ ; or l'Eglise romaine repose sur cette hiérarchie ecclésiastique.

    De mon côté, j'ai déjà signalé le pamphlet diffamatoire à l'encontre de Paul, "La dernière tentation du Christ" (M. Scorcese), qui ne vise pas directement Jésus-Christ mais Paul de Tarse.

Écrire un commentaire

Optionnel